CARTON ROUGE Numéro 22 – Les incivilités venues des tribunes et des joueurs


LOGO SSI ADRESSE MAIL

 

« CARTON ROUGE Numéro 22 »

 

carton rouge logo

 

« Les incivilités venues des tribunes et des joueurs »

 

L’association « Supporter Sans Interférer » lutte contre les incivilités, sur et en dehors des stades. Nous vous relaterons des exemples concrets d’actes lourds de conséquence pour le Football. A ne pas reproduire dans les stades…

Nous vous annonçons que les actes commis lors du match du 22 octobre 2016 lors de la rencontre Valence – Barcelone sont intolérables.

Les effets néfastes pour ces 2 équipes de renommée internationale et pour ces joueurs dont Neymar, Messi, Suarez, Marscherano, sont désastreuses… Les supporteurs n’ont pas été en reste dans cette épilogue.

Nous vous le racontons maintenant : A la 94ème minute, l’ambiance est devenue nerveuse, dans le stade de la Mestalla, quand les barcelonais ont marqué le but du 3-2 grâce à un penalty réussi par Messi.

 

Résumé du Match :

 

 

Suite à ce but, les joueurs barcelonais ont été insultés et provoqués les supporteurs de Valence derrière les cages de but du gardien de Valence. C’en était de trop, un supporteur de Valence a jeté une  bouteille d’eau depuis les tribunes qui a touché les joueurs de Barcelone.… Les joueurs barcelonais ont simulé de graves blessures… De la vraie comédie… Nous vous proposons de visionner ce florilège d’insultes (en espagnol, et pas la peine de le parler pour comprendre le sens de ces phrases), de mauvaise foi et de simulations .

 

 

Le FC Valence a d’ailleurs été condamné mercredi 26 octobre 2016 à 1.500 euros d’amende pour ce fait de jet de projectile.

Tout le long du match, les joueurs se sont insultés, provoqués,… Ils ont aussi simulé… Un spectacle pitoyable pour le public malgré le score, les joueurs internationaux et l’ambiance des stades espagnols. 

La Ligue de football espagnole a critiqué le comportement peu sportif des Barcelonais, qui auraient cherché à humilier les supporters valenciens. La commission a, aussi, dit ne pas pouvoir «négliger le comportement répréhensible des joueurs du FC Barcelone, ainsi que leurs gestes en direction du public». Elle ne tolère pas leur «réaction exagérée» après le jet de bouteille. Le président de la Ligue, Monsieur Javier Tebas, a déclaré qu’il n’avait «pas apprécié la manière dont se sont comportés les joueurs barcelonais».

Sportivement.

 

Vincent n°17