«CARTON VERT» NUMERO 24 – Une erreur d’arbitrage dans le football peut être humaine


LOGO SSI ADRESSE MAIL

CARTON VERT « NUMERO 24 »

« Oui, une erreur d’arbitrage dans le football peut être humaine »

 

carton vert

 

L’association «Supporter sans interférer» veut présenter un bon coté du football. Oui, le corps arbitral n’a toujours pas raison et sait reconnaitre ses erreurs… Et cela est très respectable, dans un sport souvent décrié pour ses mauvais gestes, décisions d’arbitrage, simulations, déclarations parfois surréalistes…

La commission de discipline de la LFP a annulé le carton rouge écopé par l’attaquant de Nice Mario Balotelli dimanche 2 octobre 2016 contre Lorient (2-1) lors de la huitième journée de Ligue 1.
Dimanche dernier, sur la pelouse de l’Allianz Riviera, Mario Balotelli a été expulsé lors de ce match. Averti pour avoir retiré son maillot après son but face aux Merlus, il a été  sanctionné d’un deuxième carton jaune pour un léger accrochage avec Steven Moreira. Un deuxième carton  jaune synonyme d’expulsion… Et donc de suspension automatique pour le choc contre Lyon le 14 octobre.

 

 

Le deuxième carton paraissait dur. L’échange entre les deux joueurs a été bref et pas méchant. Si le règlement permet d’annuler un avertissement, seul, l’arbitre de la rencontre a ce pouvoir de décision. Pour cela, il doit reconnaître par écrit son erreur dans un rapport complémentaire envoyé à la commission de discipline. C’est ce qu’a dû faire Olivier Thual, l’arbitre de Nice-Lorient qui aurait reconnu s’être trompé. « Il a convenu que les deux cartons jaunes (à l’encontre de Balotelli et Moreira) ont été sortis précipitamment et n’auraient pas dû être donnés ».

Oui, l’erreur est humaine… Comme le disaient les latins : «Errare humanum est, perseverare diabolicum» soit «L’erreur est humaine, l’entêtement (dans son erreur) est diabolique».

Pour ces raisons, la commission de discipline de la LFP a annulé le second avertissement adressé par M. Thual à Mario Balotelli. Le Lorientais, Steven Moreira, impliqué dans l’incident avec « Super Mario », a également vu son carton jaune retiré.

Rappelons que ces décisions d’erreur d’arbitrage et d’annulation de sanctions ne sont par rares. En effet , l’ancien Marseillais Giannelli Imbula en 2014 et l’ancien Niçois Nampalys Mendy en 2015 avaient été innocentés par la commission de discipline après avoir écopé d’un carton rouge.

 

Nous souhaitons, par avance, bienvenue aux prochains clubs et adhérents voulant rejoindre notre association.

Pour nous suivre sur le web :

1. site web : www.footsupporterssi.com

2. Lien site facebook : https://fr-fr.facebook.com/pages/Supporter-sans-interf%C3%A9rer/451195065017972

Nous joindre : sup100i.asso@gmail.com

 

Vincent n°17