« On parle de Nous » numéro 7 – Soutien du « Parisien »


on parle de nous

 

« ON PARLE DE NOUS. » Numéro 7

 

Soutien du « Parisien »

 
 

Nous vous annonçons un soutien de « poids » pour l’association « Supporter Sans Interférer » qui nous vient du journal « Le Parisien » !

Et cela nous réconforte dans notre but : « Pacifier les terrains de football et les rencontres de tous les interlocuteurs du monde sportif ».

L’association a été citée sur le site en date 16 janvier 2016 à l’adresse suivante : http://www.leparisien.fr/sports/ile-de-france/l-educateur-qui-veut-pacifier-les-terrains-16-01-2017-6572391.php

Cet article nous réchauffe le cœur et nous renforce encore plus dans la défense de notre cause : la passion, l’amour des autres et du sport … et bien-sûr, « sans interférer ».

 

 

Un grand Merci à tous ceux qui nous accompagnent et nous ont rejoint pour cette mission d’avoir un football respectueux et solidaire basé sur le « Vivre ensemble « .

Merci à nos intervenants lors de nos évènements et à notre auditoire…. Les jeunes ont montré leurs implications et intérêts sur notre stand (voyez le jeune sportif en maillot jaune).

 

 

 

Nous attendons dorénavant d’autres soutiens de marque car nous avons besoin de tous pour mener à bien cette cause. Elle est, certes, connue, et pour beaucoup, banale mais elle reste pour le moment irrésolue et primordiale.

Merci encore à notre quotidien « Le Parisien » de son soutien si encourageant et à son journaliste « de terrain » : Gregory Collin.

Ensemble, pacifions les terrains, ses abords de toutes interférences et de tous dérapages… Pour cela, nous avons besoin de vous… tous.

 

Nous souhaitons, par avance, bienvenue aux prochains clubs et adhérents voulant rejoindre notre association.

Pour nous suivre sur le web :

1. site web : www.footsupporterssi.com

2. Lien site facebook : https://fr-fr.facebook.com/pages/Supporter-sans-interf%C3%A9rer/451195065017972

Nous joindre : sup100i.asso@gmail.com

 

Le Président de l’Association « Supporter Sans Interférer » et Vincent n°17